Nous contacter

88-90 rue Cardinet
75847 Paris Cedex 17
Tél. : 01 44 01 10 10
Mail : Fondation du Crédit Mutuel

S'abonner à la lettre d'information

Lettres d'informations Pour vous abonner à
la lettre d'information de la Fondation du Crédit Mutuel,
cliquez ici.

ABEJ-Solidarité

ABEJ-Solidarité
9 rue Denis Cordonnier
59000 LILLE
Contact : dbenkemoun@abej-solidarité
Site internet :
www.abej-solidarite.fr
ABEJ-Solidarité

L’association

L’ABEJ Solidarité est une association protestante, très connue dans Lille et sa région. Fondée sur des valeurs de respect de la personne humaine et de solidarité avec les victimes de l’exclusion, sa vocation n’a pas changé depuis sa création en 1985 : agir de façon militante et professionnelle afin de permettre aux personnes les plus exclues de retrouver une place au sein de notre société. Elle répond aux besoins d’urgence en apportant des soins médicaux aux SDF et aux jeunes en rupture sociale et propose un accompagnement global d’insertion. Parallèlement à cette démarche sociale, elle a mis en place des passerelles avec des structures d’insertion spécialisées dans les domaines du réemploi des déchets et de leur réduction qui lui permettent d’avoir une double action, sociale et environnementale, qui participe à une économie circulaire.

Le projet soutenu : la Ressourcerie

Mise en place, en janvier 2018, par le Pôle insertion par l’activité économique de l’association, la Ressourcerie, propose un Atelier Chantier d’Insertion (ACI) qui répond à un double défi, de lutte contre l’exclusion et de protection de l’environnement. Ce chantier s’inscrit dans une démarche écoresponsable et vise à prendre en charge et à réinsérer des jeunes âgés de 18 à 25 ans, en situation de grande précarité. Durant trois années, à raison de 26 heures par semaine, à travers différents postes de travail, ils se formeront au recyclage et au traitement des déchets au travers d’un parcours personnalisé et adapté à leur histoire. Le but est de créer de l’emploi durable en partenariat avec la mission locale en s’appuyant sur un chantier d’insertion.
Située dans un quartier populaire de Lille, la Ressourcerie mène également une activité de sensibilisation à cette démarche auprès des habitants. Dans un deuxième temps, l’ABEJ souhaite inscrire la Ressourcerie dans un projet plus vaste d’éco-quartier, en association avec d’autres acteurs du quartier engagés dans une démarche solidaire et responsable.
Ce programme est cofinancé par le Fonds social européen (FSE) dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et inclusion » 2014-2020. Il fait également l’objet d’un soutien de l’État, de la région Hauts-de-France et du département (59) – la DIRECCTE Hauts-de-France




Femmes d’ici et d’ailleurs Marseille

Femmes d’ici et d’ailleurs Marseille
4 rue Mazagran
59100 Roubaix
Contact : femmes.ici.ailleurs@wanadoo.fr
Site internet :
associationfia.wixsite.com/afiam
Femmes d’ici et d’ailleurs Marseille

L’association

Créée en 1994, l’association Femmes d’ici et d’ailleurs mène, à Marseille, une politique d’intégration sociale et professionnelle tournée vers des femmes, des hommes et des familles qui vivent en marge de la société. Il peut s’agir de personnes nouvellement arrivées à Marseille, issues ou non de l’immigration, de personnes en situation de paupérisation et d’exclusion. L’objectif de l’association est de permettre l’insertion sociale en combinant : des ateliers professionnalisants (cuisine et couture) avec des cours destinés à faire acquérir les savoir de base. Pour ce faire des moyens d’enseignement et d’apprentissage de la langue (français langue étrangère), ainsi que de calcul sont proposés. L’association s’appuie sur des femmes parfaitement intégrées, détentrices d’une expérience et d’un savoir-faire dans ces domaines, pour les accompagner dans un parcours dont l’objet final est de trouver un métier. Les ateliers proposés, d’abord réservés aux femmes, sont désormais ouverts aux hommes.

Le projet soutenu : Pour un accompagnement global vers l’insertion sociale et professionnelle

Les ateliers proposés sont conçus pour permettre d’abord une intégration sociale, puis une intégration professionnelle. Partant du constat que l’intégration sociale passe avant tout par les femmes et leurs enfants, l’association propose comme point d’entrée la couture. Les cours sont dispensés en français et s’inscrivent dans une préformation dont l’objet est avant tout la socialisation. S’ajoutent depuis quelques années des cours de français qui permettent aux personnes d’acquérir les bases nécessaires à leur émancipation et à leur intégration dans la société d’accueil. Les ateliers culinaires s’inscrivent dans la continuité pour proposer un parcours de professionnalisation. Depuis 14 ans, 825 personnes sont trouvé un emploi dans les métiers de la restauration grâce à cette porte d’entrée. Les ateliers vont au-delà des simples cours de cuisine puisqu’ils proposent une prestation complète de traiteur aux entreprises et particuliers qui souhaitent commander un cocktail ou un repas. Une formation complémentaire sur le service dans la restauration permet de compléter le tableau. L’association compte parmi ses clients le Conseil général, le Mucem, la mairie et plusieurs entreprises.




Compagnie de l’Oiseau-Mouche

Compagnie de l’Oiseau-Mouche
138, Grande rue
59100 Roubaix
Contact : amailliez@oiseau-mouche.org
Site internet : http://www.association432a.com
Compagnie de l’Oiseau-Mouche

L’association

Née en 1978, la Compagnie de l’Oiseau-Mouche, implantée au Théâtre de l’Oiseau-Mouche, est une troupe permanente qui compte vingt-trois comédiens professionnels, personnes en situation de handicap mental âgées de 25 à 54 ans. C’est en France la seule compagnie fonctionnant avec des adultes handicapés à avoir accès aux circuits professionnels de diffusion.

À l’instar de l’ensemble des compagnies, elle refuse de se figer dans un genre ou dans un répertoire et propose de nouvelles formes et projets pour toujours se réinventer. L'Oiseau-Mouche place l’exigence artistique et le professionnalisme des acteurs au cœur de ses préoccupations. En quarante ans, 47 spectacles ont été créés pour plus de 1600 représentations. Au-delà de la qualité de l’action culturelle mise en avant par la Compagnie, ces spectacles sont également un moyen de favoriser l’inclusion sociale des personnes handicapées, de participer au décloisonnement existant entre le milieu médico-social et le secteur culturel et de participer à l’amélioration de l’insertion professionnelle.
La compagnie a rencontré la Fondation, à Lille, lors de la Rencontre des Fondateurs organisée en décembre dernier par la Fondation de France.

Le projet soutenu : Ouvrir les métiers de la scène aux personnes en situation de handicap mental, l’’accès aux filières artistiques étant très difficile pour les handicapés.




Association 4, 3, 2, A

Association 4, 3, 2, A
23b, Hameau le Chabas
05100 Briançon
Contact : association432a@gmail.com
Site internet : http://www.association432a.com
Association 4, 3, 2, A

L’association

Créée en 2009, l’association a pour mission de permettre l’insertion sociale et/ou professionnelle, des adolescents et jeunes adultes en situation difficile (décrochage scolaire, délinquance…). Elle intervient plus particulièrement dans la moitié Nord des Hautes Alpes, un territoire rural de montagnes, mal desservi par les transports et peu urbanisé. Pour ce faire, l’association met en place, en collaboration avec les structures existantes (collèges et lycées, centres sociaux, associations, communes…), des actions de diverses natures :

  • lutter contre la déscolarisation des jeunes de 4e, 3e et 2nde,
  • repérer les jeunes en situation de rupture sociale et scolaire,
  • aller à la rencontre des jeunes et de leur famille,
  • sensibiliser les partenaires institutionnels, associatifs et éducatifs aux enjeux de la prévention de la délinquance,
  • accompagner individuellement les jeunes dans leurs démarches et proposer des solutions adaptées,
  • faciliter l'intégration des jeunes dans la vie du territoire en créant du lien social,
  • une action visant à faciliter l’intégration des jeunes en entreprise et développer l’insertion.

Le projet soutenu : Accompagner les jeunes, leur famille en difficulté en luttant contre les exclusions et la précarité en zone rurale de montagne.

Forte de sa notoriété locale (elle a notamment reçu les Lauriers de la Fondation de France en 2014), l’association a développé ses actions de sensibilisation et de « repérage » qui lui ont permis d’augmenter le nombre de bénéficiaires. La subvention de la Fondation vise à accroître le maillage du territoire et à aller à la rencontre de jeunes et de familles qui, par peur du « qu’en dira-t-on », par fierté ou par ignorance, n’osent pas demander d’accompagnement. La subvention permet également de développer le programme « intégrer les jeunes en entreprise » en créant un suivi plus approfondi lorsqu’il intègre l’entreprise et en jouant un rôle de médiateur dans les moments sensibles.




Association Intercommunale de réinsertion - AIR

Association Intercommunale de réinsertion - AIR
163, rue Marcel Paul
39000 Lons Le Saulnier
Contact : ass.air@orange.fr
AIR

L’association

AIR est un atelier et Chantier d’Insertion en activité depuis 1989, qui regroupe 4 pôles d’activité :

  • l’accès au logement,
  • la mobilité : la location et/ou le prêt de véhicules pour accéder à une formation ou un emploi avec, depuis 2008, la plate-forme mobilité (location de scooters, de vélos électriques…),
  • l’insertion : à travers l’évaluation des compétences des personnes aidées lors de petits travaux tels que la taille de haies, de la maçonnerie, le nettoyage, le secrétariat, etc.,
  • le médical : par l’accès aux soins pour les personnes sans domicile fixe depuis 1993 (Antenne médicale Pass, consultations médicales, dentaires et psychologiques).

Le projet soutenu : Transport Micro-collectif

AIR anime un service de transport micro-collectif qui achemine les salariés non mobiles des structures d’insertion sociale locales sur leur lieu de travail.

L’enjeu est double :

  • offrir à des personnes sans autonomie un accès à un parcours d’insertion,
  • pallier les difficultés de recrutement des chantiers et entreprises alentours.

Des trajets allers-retours sont assurés au quotidien à l’aide de deux véhicules de 9 places chacun par 3 chauffeurs eux-mêmes en insertion sous la supervision d’une coordinatrice mobilité. Implanté en territoire Lédonien et destiné à des personnes éligibles à un parcours d’insertion dans une SIAE (Structure d’insertion par l’activité économique), ce service permet chaque année à 150 personnes non mobiles d’accéder à une formation en insertion menant à un emploi. Actuellement, les véhicules sont loués, le financement attribué par la Fondation permet de participer à l’acquisition de deux véhicules et de développer considérablement l’activité. Cette opération s’inscrit dans la durée, mais son objet est de rendre autonomes par l’accession au travail des personnes qui ont la volonté de travailler, mais ne peuvent se rendre dans les lieux ou les chantiers susceptibles de les embaucher.
Le projet est cofinancé avec les Fonds européens du programme Leader* gérés par les territoires - Pays Lédonien - pour le développement économique.

*LEADER, "Liaison Entre Action de Développement de l’Économie Rurale". Il s'agit d'un programme d'initiatives communautaires en faveur du développement rural ayant pour objectif d'inciter et d'aider les acteurs ruraux à réfléchir sur le potentiel de leur territoire dans une perspective de plus long terme. Elle vise à encourager la mise en œuvre de stratégies originales de développement durable intégrées, de grande qualité, ayant pour objet l'expérimentation de nouvelles formes de développement.




Clubs régionaux d'entreprises partenaires de l'insertion (CREPI)

Espace Beeo Top
14 boulevard Douaumont
75017 Paris
Tél. : +33 (0)1 80 48 90 66
Contact : federation@crepi.org
Site Internet : www.crepi.org
CREPI

L’association

Les CREPI - Clubs Régionaux d'Entreprises Partenaires de l'Insertion - sont des associations à but non lucratif, créés en 1993 et une passerelle pour l’emploi. Leur objectif : conjuguer les complémentarités des partenaires de l’emploi et du monde de l’entreprise pour permettre le retour à l’emploi du plus grand nombre. Au quotidien, les 16 CREPI que compte le réseau mettent en relation des demandeurs d’emploi avec des entreprises par le biais d’actions collectives variées ou par un accompagnement individuel spécifique qui facilite l’accès à la formation et/ou à l’emploi. Ce sont au total plus de 1 300 entreprises, du CAC 40 à la TPE, de tous les secteurs d’activités qui se mobilisent chaque année par l’intermédiaire des CREPI.

Le projet soutenu

Odyssée CREPI

La Fondation du Crédit Mutuel soutient plus particulièrement L’Odyssée des CREPI vers l’emploi, événement annuel national du réseau des CREPI et de sa Fédération créé en 2010. En mai 2016, plus de 2 000 personnes se sont réunies pour participer à des actions d’accès et de retour à l’emploi. Des actions diverses et originales ont été une nouvelle fois organisées dans le but de favoriser des rencontres de qualité. Les demandeurs d’emploi ont été reçus dans des lieux permettant d’amorcer un dialogue et un échange avec plusieurs représentants d’entreprise (lieux culturels, lieux sportifs, entreprises, centres de formation…).

Mais la mission des CREPI ne s’arrête pas à ces moments de rencontres. Ils s’emploient à mettre en relation les demandeurs d’emploi et les entreprises dans les jours et les mois suivants afin de concrétiser ces premiers temps d’échanges en réelles opportunités d’emploi.

En savoir


Consultez la fiche bilan de l'Odysée 2017




GEIST 21 Mayenne

GEIST 21 Mayenne
BP 73 901
53 031 Laval Cedex 9
Site Internet : trisomie21-mayenne.fr
Contact : geist53@wanadoo.fr

L’association

Passeport avenir

GEIST 21 regroupe des associations accompagnant enfants et adultes atteints de trisomie 21. Présente dans toute la France, cette structure coordonne les actions de plusieurs associations mayennaises intervenant à toutes les étapes de la vie : l’accompagnement de 0 à 6 ans, le soutien à l’intégration scolaire, l’insertion des jeunes, la formation et l’insertion socio-professionnelle des adultes. GEIST 21 coordonne la mise en œuvre de la Société coopérative d’Intérêt collectif (SCIC) Job coach 53.

En 2017, le dispositif a été sélectionné par l’Agence régionale de santé Pays de Loire dans le cadre de l’appel à candidature sur l’emploi accompagné, pérennisant de fait cette expérimentation.

Le projet soutenu : Job coach 53

Dispositif expérimental d’accompagnement vers l’emploi de personnes en situation de handicap, Job coach est une initiative développée sous la coordination du GEIST 21. Elle s’adresse aux personnes reconnues comme travailleurs handicapés en raison de difficultés psychiques ou intellectuelle et a pour objectif de mettre en place des accompagnements individualisés pour trouver un travail, mais également pour permettre une insertion durable dans le travail. Sa spécificité réside dans une approche partagée entre l’employeur et l’employé permettant une adaptation maximale du poste à la personne.

Au-delà, le job coaching s’articule autour de trois principes fondamentaux :

  • le lieu de travail est le meilleur endroit pour apprendre un métier ;
  • l’emploi doit permettre de faire tomber les barrières sociales ;
  • l’emploi doit être un vrai travail dans un environnement intégré.

La marque de fabrique de Job coach est donc l’emploi accompagné et requiert de la part de l’employeur comme de l’employé une vraie implication.

L’association est soutenue par le CMMABN pour son développement en Mayenne, elle participe à la création d’emploi dans la région (1 coach pour 10 handicapés), elle ouvre de nouvelles opportunités aux handicapés comme aux entreprises qui souvent ne savent pas répondre à la demande.




Passerelles & compétences

Passerelles & compétences
La Ruche
84, Quai de Jemmapes
75 011 Paris
Site Internet : www.passerellesetcompetences.org
Contact : cbourdarias@passerellesetcompetences.org

L’association et son projet

Passeport avenir

Créée en 2002, Passerelles & Compétences est une association pionnière du bénévolat de compétences. Elle offre la possibilité à tous de mettre à disposition, gracieusement, en dehors des horaires de travail, son expertise et ses compétences professionnelles au service d’associations de solidarité. Elle poursuit trois objectifs : analyser les besoins des associations, identifier les bénévoles adéquats et assurer le suivi des missions effectuées par les bénévoles.

En 2016, l’association a permis la réalisation de 917 missions auprès d’associations dans toute la France. 743 associations ont fait appel à elle pour des missions de durée et de contenu très divers. L’association s’est parallèlement réorganisée pour mieux accueillir les bénévoles, affiner leurs propositions pour des actions toujours mieux ciblées. Pour ce faire, elle a assis sa présence sur toute la France via ses 19 antennes régionales et sa nouvelle antenne, dite « antenne à distance » qui permet de répondre aux associations dans les régions où elle n’est pas présente. Elle a également développé sa politique de formation en permettant aux antennes régionales de partager leurs expériences et compétences, en mettant en place des outils communs pour toujours mieux satisfaire bénévoles et associations.

Passerelles & Compétences dispose actuellement d’un « catalogue » de 6 311 bénévoles dans tous les domaines. L’association a réalisé 4 141 interventions depuis 2002. La Fondation du Crédit Mutuel apporte son soutien pour développer l’action dans les régions.




Habitat et Humanisme-Rhône

Association Habitat et Humanisme Rhône
9, rue Mathieu Varille
69 007 Lyon
Site Internet : www.habitat-humanisme.org/rhone/accueil
Contact : c.belda@habitat-humanisme.org

L’association

Habitat & Humanisme

Créée à Lyon en 1985 par Bernard Devert, ancien professionnel de l'immobilier devenu prêtre, Habitat et Humanisme agit depuis 25 ans, en faveur du logement et de l'insertion des personnes en difficulté. La fédération est reconnue d’utilité publique. Habitat et Humanisme s’est donné pour mission de permettre l'accès des personnes seules et des familles en difficulté, à un logement décent et à faible loyer, de contribuer à la mixité sociale dans les villes, d'accompagner les personnes logées pour favoriser le retour de l'estime de soi, l'acquisition de l'autonomie et la reprise de liens sociaux, indispensables à toute insertion. Dans le département du Rhône, l’association suit cette même philosophie. Elle intervient dans le développement de projets immobiliers et sociaux, assure la gestion locative de 1 025 logements et dispose d’un service social pour accompagner les ménages.

Le projet soutenu : Tremplin linguistique vers l’emploi

Ce projet a pour objectif de permettre à des hommes et des femmes âgés de 18 à 55 ans, en difficulté d’accès à l’emploi et ayant des problèmes dans la maîtrise des savoirs de base, de parler sans faute pour s’assurer une bonne insertion professionnelle. L’action a d’ores et déjà été expérimentée avec 10 personnes et s’étendra à 120 personnes jusqu’en juin 2017.




Association Alise Services (Travail plus)

Association Alise Services (Travail plus)
2, rue du Tranchet
La Pommeraye
49 620 Mauges-sur-Loire
Site Internet : www.alise-services.fr
Contact : contact@alise-services.fr

L’association

Habitat & Humanisme

L’objet de l’association Travail Plus est de contribuer à l’insertion sociale et professionnelle de personnes en difficulté. Pour ce faire, elle propose un parcours d’insertion, un accompagnement « personnel » et des missions de travail. Elle intervient dans les cantons de St Georges sur Loire, Chalonnes-sur-Loire, Saint-Florent-le-Vieil et les communes de Saint-Lézin, Sainte-Christine, Neuvy-en-Mauges, La Jumellière, Chaudron en Mauges et St Quentin-en-Mauges.
En 2015, avec 4 permanents, l’association a répondu à la demande de 173 clients et fait (re)travailler 152 salariés (12 équivalents temps plein). Entretiens d’espaces verts, remplacements dans des sociétés de services, travaux divers et renfort de personnel à l’occasion d’évènements sont autant de missions permettant d’accompagner des hommes et des femmes en difficulté d’accès à l’emploi. L’association a vu le nombre de demandeurs d’emplois doubler en deux années et ce mouvement risque de s’amplifier, la région couverte ne disposant pas d’Agence pôle emploi.

Le projet soutenu

La fondation apporte son soutien pour développer et professionnaliser l’accompagnement social et professionnel, un travail d’autant plus nécessaire que « Travail plus » accueille également les personnes à faible mobilité.




Recycling Carbon

Recycling Carbon
4 Place Roland Vincent
La Pommeraye
91100 Villabé
Site Internet : www.recycling-carbon.org
Contact : contact@recycling-carbon.org

L’association

Habitat & Humanisme

Recycling Carbon a été créée en 2016 et œuvre au traitement des matériaux composés en fibre de carbone. Elle est la résultante de sept années d'activité de la société Sports Carbone dans le secteur de la réparation de vélos en carbone. Recycling Carbon a préservé l'activité de réparation en y intégrant une dimension sociale et environnementale.
L’équipe, équipe jeune et pluridisciplinaire, se compose d'artisans et techniciens maîtrisant les matériaux composites, épaulés par des ingénieurs en web et en communication. Consciente de l'impact écologique d'une mauvaise gestion du carbone, cette association a mis en place un dispositif de recyclage pour en réduire considérablement les effets néfastes.

Le projet global

Ces dernières décennies, les applications des composites de fibre de carbone se sont largement développées, en particulier dans le secteur du sport et des loisirs. Malgré´ leur robustesse, les produits en fibre de carbone ne sont pas a` l’abri d’accidents provoquant leur détérioration. Pour qu’une filière de valorisation des produits en fibre de carbone en fin de vie puisse être organisée, la participation de tous les acteurs de la filière est nécessaire (fabricants de composites, distributeurs, utilisateurs et recycleurs).

Le projet consiste à fédérer tous les acteurs des matériaux composites autour d'une association chargée de coordonner la chaîne de valorisation de la fibre de carbone. Trois solutions techniques sont prévues : la réparation, l'upcycling et le recyclage par pyrolyse. Chacune de ces solutions présente l'intérêt de générer de l'emploi ainsi que de limiter l'impact écologique de la fibre de carbone sur l'environnement.

Enfin, ce projet de valorisation correspond à un besoin clairement exprimé dans le milieu des composites.
L’association dispose d’un atelier et a commencé à développer un chantier d'insertion afin de permettre à des personnes éloignées du milieu de l'emploi de bénéficier d'une formation professionnalisante, en lien avec les besoins industriels de demain autour de la maîtrise technique de la fibre de carbone. Grâce à l'obtention du Prix de l'Innovation Durable 2016, remis par le département de l'Essonne, l’association a pu embaucher son premier employé en contrat aidé.
L’association lutte contre les déterminismes sociaux et offre une main tendue aux personnes volontaires pour apprendre à se spécialiser sur une solution porteuse de débouchés.




Association Initiatives Solidaires

95, boulevard Félix Faure
93 300 Aubervilliers
Site Internet : www.initiativessolidaires.com
Contact : com@initiativessolidaires.com

L’association

Depuis 2013, Initiatives Solidaires recrute des personnes en situation d’exclusion afin de permettre leur insertion sociale et professionnelle. En moyenne, 40 personnes en situation d’exclusion sont accompagnées par l’association. Pour ce faire, l’association dispense des formations techniques au sein de ses différents ateliers : restauration collective, hôtellerie, ferronnerie et plus récemment menuiserie. Les personnes intègrent un parcours de formation innovant de 26 heures par semaine pendant 16 mois et sont prises en charge tant sur le plan professionnel que sur le plan humain. L’objectif premier est de remobiliser les personnes autour du travail (savoir-être, vie en communauté, respect des règles, gestion de la contrariété…) et de les accompagner dans la vie active. L’apprentissage technique est assuré par des professionnels, mais l’équipe d’Initiatives Solidaires conçoit cette formation technique comme un tremplin vers une nouvelle vie. Et tous les moyens sont mis en œuvre pour que l’insertion se réalise pleinement : aide à la recherche de logement, aide à la recherche d’une formation ou d’un emploi fixe au sortir des 16 mois, aide à l’orientation…
L’association affiche un taux de sortie dynamique de 75%.

Projet proposé : le développement d’un atelier de menuiserie

En 2015, un atelier bois a été créé. En 2016, un ébéniste formé à l’école Boulle et doté d’une solide expérience d’animateur social est venu rejoindre l’atelier pour l’animer.

La formation repose sur les activités suivantes et concerne 15 personnes :

  • Apprentissage des propriétés des matériaux et des règles de sécurité
  • Apprentissage de la découpe, du collage et de la soudure
  • Initiation à l’assemblage des pièces
  • Apprentissage de la manipulation des machines et outils professionnels
  • Apprentissage des bons gestes pour la finition : ponçage, vernissage…
  • Acquisition des compétences liées au recyclage : récupération des matériaux, tri en vue d’intégrer la filière des métiers verts ou l’économie circulaire.



Association Les Jardins de la Croisière

5, chemin de la Croisière
89 100 Sens
Site Internet : www.jardinsdelacroisiere.fr
Contact : jardinsdelacroisiere@orange.fr

L’association

La mission principale de l'association est de proposer un lieu d'insertion sociale et professionnelle à des personnes sans emploi du nord de l'Yonne. Les Jardins proposent un contrat à durée déterminée d'insertion et un accompagnement social et professionnel. Chaque année, plus de soixante personnes se répartissent au sein de deux pôles d’activité : production de légumes biologiques et chantiers verts.

Les salariés travaillent 24 heures par semaine répartis sur 3 jours (lundi, mardi et jeudi). Les deux jours libres sont consacrés à la résolution des problématiques sociales et aux démarches vers l'emploi.

Au cours de son contrat de travail, chaque salarié bénéficie d'un suivi individualisé, tant social que professionnel, réalisé par l'équipe des permanents de l'association. L'idée est de mobiliser les bons dispositifs au bon moment dans une logique de parcours. Ce travail d'insertion sociale et professionnelle est réalisé grâce à des entretiens, des rencontres, des réunions de suivis et des synthèses régulières.

Grâce à ce travail quotidien, les personnes retrouvent un statut de salarié ainsi que les codes et le rythme du travail. Elles peuvent alors s’engager dans des démarches concrètes vers l'emploi.

L'association travaille en synergie avec les nombreux dispositifs sociaux et d'insertion professionnelle du nord de l'Yonne.

Projet proposé

L'objectif est de consolider le modèle économique de l'association et de mettre en œuvre un « changement d'échelle». Ainsi l'association cherche à développer ses deux activités économiques (production de légumes et chantiers verts) tout en maintenant l’objectif d’un bon taux de sorties dynamiques (68 % en 2016) et en proposant davantage de postes d'insertion pour le territoire (32 places actuellement, 36 places projetées).

Un plan de développement a été mis en œuvre en 2017 dont les axes principaux sont :

  • L’augmentation de la surface de production, passant de 3 ha à 4.4 ha,
  • L’organisation d’une 3e équipe « espace vert »,
  • La réorganisation spatiale des deux activités économiques en finalisant le bâtiment annexe.




Association Jeunesse Ouvrière Chrétienne - JOC

246 boulevard Saint-Denis
BP 36
92 403 Courbevoie Cedex
Site Internet : www.joc.asso.fr
Contact : agathe.bergel@joc.asso.fr

L’association

Créée en 1927, la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC) est une association d’éducation populaire regroupant plus de 10 000 jeunes de 13 à 30 ans. Elles s‘adresse aux jeunes issus de milieux populaires dans toutes les dimensions de leur vie : travail et formation, logement, santé, loisir et culture…

Depuis son origine, elle organise pour tous les jeunes des « Rassemblements nationaux » qui ont vocation à être un temps fort de revendication et de partage. Le dernier rassemblement organisé avait pour thème l’insertion professionnelle et l’emploi digne. Mais son action, depuis quelques années et face aux chiffres alarmants - selon l’Insee (2015), 45 % des jeunes des quartiers populaires sont au chômage – est également une action menée au quotidien sur le terrain.

La JOC propose à ses 120 fédérations locales de susciter la création de petites permanences locales appelées Comité de jeunes privés d’emploi.

Projet proposé : les Comités de Jeunes Privés d’Emploi

La JOC sollicite la fondation pour une aide au développement des Comité de Jeunes Privés d’Emploi (CJPE) dans toute la France. Un CJPE est une permanence ouverte à tout jeune privé d’emploi ou d’emploi digne. C’est un lieu convivial où les jeunes se retrouvent régulièrement afin d’échanger sur ce qu’ils vivent, sur les problèmes qu’ils rencontrent… C’est aussi un lieu où se trouve tout le matériel nécessaire pour aider à la recherche d’emploi et un lieu susceptible d’accueillir des formations et des ateliers. Ce comité remplit donc trois missions : accueillir les jeunes et discuter avec eux (de l’avenir et des projets, mais aussi de la vie présente, des difficultés rencontrées au quotidien et des solutions à trouver), orienter les jeunes et mettre à leur disposition des formations et des outils pour qu’ils sortent de leur état ; témoigner et revendiquer via la fédération.

Actuellement, 35 CJPE ont été mis en place et se répartissent majoritairement sur la moitié nord de la France. Un Kit pédagogique a été mis en place pour aider à l’implantation des CJPE. Cet outil est composé de fiches-outils et de nombreux conseils pour permettre aux jeunes, de manière autonome, de mettre en place des permanences dans leur ville ou leur quartier.




Fondation pour le Logement Social - FLS

31 rue de Dantzig
75015 Paris
Siège social : 18, rue Élisée Reclus
42 000 Saint Etienne
Site Internet : www.fls-fondation.org
Contact : jbert@fls-fondation.org

L’association

Créée en 1988 dans la Loire, la Fondation pour le Logement Social (FLS) est une fondation indépendante de tout organisme d’État comme de toute institution religieuse. Gage de sérieux et de transparence, elle est labellisée depuis 2009 par AFNOR Certification "Gouvernance et gestion responsable".

La FLS, reconnue d'utilité publique, propose des logements aux plus fragiles, et plus particulièrement aux handicapés, soit en copropriété ordinaire, soit en appartements partagés. L'objectif ? Offrir des solutions à taille humaine permettant d'élaborer un projet de vie avec chaque famille.

Au 31 décembre 2016, 169 familles fragiles ont été accompagnées dans les logements dits diffus, c’est-à-dire dispersés dans la ville.

Les actions menées par cette fondation vont au-delà du simple relogement. Elles permettent d’assurer un logement, un suivi social et une insertion. Lorsque la FLS finance des maisons de vie et de partage, c’est avant tout pour permettre la coexistence et l’épanouissement de personnes valides et de personnes handicapées. Ainsi, c’est le premier pas vers l’inclusion sociale qui est mis en place par le logement. Non seulement les personnes retrouvent dignité par le logement, mais elles sortent de l’exclusion et de l’isolement. Elles ont une adresse et peuvent commencer à chercher un travail pour s’autonomiser.

Projet proposé : les Maisons de vie et de partage

Les Maisons de Vie et de partage ont pour but de rassembler des adultes porteurs de handicap en situation d’autonomie et des adultes valides, notamment des volontaires du service civique. Elles sont situées en cœur de ville pour favoriser l’insertion sociale et rompre l’exclusion et sont conçues en partenariat avec des associations locales. Elles viennent compléter le parc très réduit de logements sociaux adaptés au handicap et répondent à un enjeu humain majeur : combattre l’isolement et l’exclusion des personnes handicapées en leur offrant une solution de logement.

Loin d’une prise en charge d’une maison médicalisée, ces logements représentent pour les adultes en situation de handicap une opportunité valorisante. Pour les valides, elles constituent une expérience de découverte de l’altérité. Pour compléter ce dispositif, la FLS assure des ateliers de formation en lien avec l’habitat et l’autonomisation.

Actuellement, une maison est ouverte à Versailles, 3 sont en cours de réalisation à Rambouillet, Saint-Etienne et Lourdes et des demandes commencent à venir de la part de familles pour ouvrir ce type de maison dans d’autres régions.