Lecture et Insertion


Nous contacter

88-90 rue Cardinet
75847 Paris Cedex 17
Tél. : 01 44 01 10 10
Mail : Fondation du Crédit Mutuel

S'abonner à la lettre d'information

Lettres d'informations Pour vous abonner à
la lettre d'information de la Fondation du Crédit Mutuel,
cliquez ici.

L’îlot - action nationale

l’îlot

L’association

Créée en 1969 et reconnue d’utilité publique en 1998, l’association l’Îlot accueille, héberge et accompagne vers la réinsertion des personnes en grande difficulté. Elle porte une attention toute particulière aux personnes sortant de prison ou encore sous main de justice. Son expertise est reconnue par les pouvoirs publics. Elle est implantée dans 5 départements au travers de 4 centres d’hébergement et de réinsertion sociale, 4 centres d’hébergement d’urgence, 3 chantiers d’insertion, 1 dispositif d’accès à l’emploi.

Le projet soutenu : accompagner vers l’emploi par l’apprentissage des savoirs de base

La population carcérale affiche un taux d’illettrisme de 23 %. Selon l’Éducation nationale, 43 % des détenus sont sans diplômes et seuls 4,4 % parviennent à passer un diplôme pendant leur détention. Le public accompagné par l’ilot (public en situation d’exclusion, jeunes éloignés de l’emploi, adultes sous main de justice ou sortis récemment de détention) est un public en situation de rupture, éloigné de l’emploi et nécessitant une prise en charge en matière d’éducation et d’un accompagnement en matière de réinsertion. Après plusieurs années d’expérimentation sur le terrain, l’association a mis en place une évaluation des savoirs de base comme préalable à toute insertion professionnelle. Son objectif est de systématiser et de développer dans les territoires cette évaluation qui prend en compte la situation sociale et psychique, dès l’accueil des bénéficiaires pour repérer les acquis et les lacunes. Elle a pour objectif de permettre aux résidents l’obtention de la certification CléA (certificat de connaissance et de compétences reconnu par les entreprises et par pôle Emploi) par une approche individualisée adaptée à la durée de résidence. Le projet verra le jour dans l’ensemble des centres de l’association, en Ile de France, dans la Somme et dans la nouvelle antenne ouverte dans le Var à Toulon.

Contact : l’îlot | www.ilot.asso.fr


Crédit Mutuel Midi-Atlantique

Union cépière Robert Monnier

Union cépière Robert Monnier

L’association

L’Union cépière Robert Monnier œuvre sur le territoire de la métropole toulousaine et de la Région Occitanie, auprès des publics en situation ou en risque de fragilité (handicap, difficulté de santé, absence de logement, déficit de formation ou d’éducation, carences de lien familial ou social ou déracinement dû à l’exil). Parmi ces actions, le service lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme porte l’opération le Pied à l’Encrier.

Le projet soutenu : Le Pied à l’encrier fête ses 20 ans !

Le projet « Le Pied à l'Encrier » sert à dynamiser les apprentissages réalisés au sein des structures qui accueillent un public rencontrant des difficultés avec la langue française : projets d'écritures, d'expression et de création à la reconquête de la lecture et de l'écriture pour une pleine insertion sociale, culturelle et professionnelle.

2020 marque les 20 ans de l’opération et aura pour thématique « On n’a pas tous les jours 20 ans ! ». Les apprenants, au nombre de 950 répartis dans 65 structures de la région Occitanie, suivent de nombreuses séances d’écriture pour élaborer leurs textes. Puis, le comité de lecture, constitué des partenaires, journalistes et écrivains, attribue ses coups de cœur pour l’ensemble des contributions. Ces dernières sont réunies dans un recueil en version papier et/ou numérique. Le travail se poursuit par la mise en voix des productions par les apprenants eux-mêmes pendant le festival de Rio Loco.

En complément de cet événement, le Pied à l’encrier essaimera les contributions des apprenants au travers d’expositions « l’écriture sous toutes ses formes » dans différents lieux culturels éloignés de la métropole.

La solidarité intergénérationnelle sera mise à l’honneur : adultes et jeunes seront encouragés à travailler ensemble à la rédaction de textes. C'est aussi pour les acteurs – travailleurs sociaux, animateurs, formateurs qui accompagnent ces publics -, la possibilité de participer à des journées d'échanges et de formation.

Contact : Union cépière Robert Monnier | www.ucrm.fr


Crédit Mutuel Méditerranéen

APDL du Pays de Martigues

APDL

L’association

L’Association a pour but de concourir à l'élaboration, à la mise en place et au développement d'une politique locale d'insertion professionnelle et sociale des habitants de la zone géographique comprenant les territoires des villes de Martigues, Port-de-Bouc et Saint-Mitre Les Remparts.

L’APDL du Pays de Martigues porte 5 dispositifs :

  • accompagnement socio-éducatif lié au logement généraliste, pour garantir une insertion durable des personnes dans leur habitat ;
  • dynamique d’accès aux soins et à la santé, pour permettre une insertion sociale et professionnelle des bénéficiaires du RSA ;
  • accompagnement à l’emploi dans le cadre du Plan local pour l’insertion et l’emploi (PLIE), pour contribuer à la construction d’un parcours partagé d’insertion professionnelle adapté à la personne et au territoire économique ;
  • lieu « accueil », pour informer et assurer le suivi social des foyers bénéficiaires du RSA ;
  • mieux vivre son logement, pour accompagner sur le plan éducatif et technique des foyers dans l’auto-réhabilitation des logements par la mise en place d’ateliers.

Le projet soutenu : l'épicerie sociale

La difficulté à se nourrir étant le stigmate le plus visible de la pauvreté, l’alimentation est un angle d’approche direct de l’action sociale. L’exclusion économique qui en découle s’accompagne souvent d’une situation d’isolement, de fragilité et de perte de confiance.
Destinée aux personnes en situation de précarité (résidents sur le territoire du Pays de Martigues) avec un reste à vivre situé entre 3,5 et 10 euros par jour et par personne et justifiant d’un projet professionnel, l’épicerie sociale et solidaire ne s’inscrit pas dans une démarche «  d’assistance ». Elle doit tendre à promouvoir l’investissement et la participation active des personnes. Elle est un outil de responsabilisation : les bénéficiaires peuvent acheter des produits d’alimentation en dessous de leur valeur commerciale, mais ils doivent aussi apprendre à gérer leur budget. Ainsi, l’épicerie sociale constitue le point de départ d’actions plus vastes : activités éducatives et d’insertion, valorisation des compétences par le biais d’ateliers cuisine, ateliers parents-enfants… que l’APDL coordonne. Pour cette raison, le local mis à disposition comprendra, outre l’épicerie, une salle d’accueil collectif permettant de proposer aux bénéficiaires différents types d’ateliers, un espace numérisé, des bureaux pour les entretiens individuels et un espace de documentation.

Contact : ADPL du Pays de Martigues | www.apdldupaysdemartigues.org


Action nationale

Clubs régionaux d'entreprises partenaires de l'insertion (CREPI) - Paris

CREPI

L’association

Le réseau des CREPI - Clubs Régionaux d'Entreprises Partenaires de l'Insertion – est un grand réseau national dont l’objet est d’aider toute personne à trouver un emploi par le biais d’entreprises engagées dans leurs territoires. La Fédération nationale des CREPI coordonne les actions des 16 clubs régionaux qui la composent et assure leur représentation. Elle initie des projets nationaux, développe le réseau et fait la promotion de la solidarité et de la démarche de Responsabilité Sociale de l’Entreprise dans le monde de l’économie. Ce travail de terrain s’effectue en étroite collaboration avec les entreprises membres du réseau et les acteurs institutionnels et associatifs des politiques de l’emploi et de la cohésion sociale. Avec 6 000 personnes accompagnées par an, 3 000 retours à l’emploi, 1 800 entreprises engagées et 60 salariés, le réseau des CREPI affiche un bilan très positif en 25 ans d’existence.

Le projet soutenu

Le 23 mai 2019, les 16 CREPI organisent simultanément la 2ème Journée nationale du Parrainage du Réseau CREPI dans les 16 bassins d’emploi d’implantation. Le Parrainage est une action phare du Réseau CREPI qui permet à un représentant d’entreprise de partager son expérience avec une personne en recherche d’emploi.

Pendant plusieurs mois, le parrain ou la marraine va régulièrement rencontrer son/sa filleul au sein de son entreprise lors d’un rdv d’une heure environ. Ces rencontres permettent au filleul de :

  • Affiner son projet professionnel
  • Être conseillé sur sa recherche d’emploi (CV, lettre de motivation entretien...)
  • Être soutenu dans ses recherches

L’objectif est de Créer 500 binômes de parrainage dans toute la France et accompagner ainsi 500 personnes dans leur recherche d'emploi avec le soutien bienveillant d'une personne en entreprise. « Le CV et la lettre de motivation ne font pas tout. Une recherche d’emploi réussie, c’est d’abord avoir confiance en soi et en ses capacités et avoir un projet professionnel clair ».

Bilan de la 1ère Journée nationale du Parrainage 2018 : 400 chercheurs d’emploi ont été parrainés. À l’issue de la manifestation, 70 % d’entre eux ont trouvé un emploi.

Contact : Fédération nationale des Crépi | www.crepi.org


École de la 2e chance Vienne et Deux-Sèvres - Châtelleraux

ECOLE2ECHANCE

L’association

L'E2C Vienne & Deux-Sèvres est déployée sur deux sites, l'un à Châtellerault (ouvert en décembre 2005) et l'autre à Niort. Elle accueille des jeunes de 16 à 35 ans, sortis du système scolaire depuis plus d'un an, sans diplôme et sans qualification dans un objectif d'insertion sociale, citoyenne et professionnelle. Le seul prérequis au recrutement est la motivation du jeune. La structure accueille chaque année 240 jeunes dans le cadre d’un parcours de formation (130 à Niort et 110 à Châtellerault pour 2019).

Au sein de l'E2C, le stagiaire est accompagné par un formateur référent qui assure le suivi du jeune de son entrée à sa sortie, en tenant compte de son rythme d'apprentissage. Sa formation (non qualifiante) se déroule en alternance avec un taux de 40% en entreprise et 60% en centre. Au sein du centre, les cours dispensés sont orientés vers l'employabilité, la confiance en soi, l'autonomie et la citoyenneté. L’objectif est l’acquisition des savoirs de base et le travail sur un projet professionnel construit ou co-construit par les stagiaires. La vie sociale du jeune est prise en compte, qu’il s’agisse de la santé, du logement, des comportements alimentaires et sociaux, de la mobilité.

Le projet soutenu : les Semaines Look A’venir

Ces semaines banalisées sont destinées aux stagiaires de l'E2C fragilisés dans leur identité individuelle, sociale, ayant besoin d'un travail sur eux-mêmes, d'un appui et de conseils pour mieux assumer la participation à un entretien d'embauche et une recherche de stage ou de travail. Bien souvent, les demandeurs d'emploi n'ont pas conscience de l’image qu'ils renvoient lors d'un entretien (tenue, posture, attitude). L’objectif de ces semaines est de permettre aux jeunes un mieux-être dans ces démarches, d'améliorer leur capacité de communication et de les rendre plus confiants en eux.

Une centaine de jeunes seront concernés, au fil de l’année par cette action. Tous sont « décrocheurs », sortis du système scolaire depuis plus d'un an, sans qualification, ni diplôme, âgés de 16 à 35 ans.

Contact : École de la 2e chance Vienne et Deux-Sèvres | e2c-86-79.sioucs.net


Emmaüs Connect - Paris

EMMAUS

L’association

Convaincue que le numérique offre une opportunité unique de démultiplier ses capacités d'insertion, Emmaüs Connect agit depuis 2013 pour que le numérique profite aussi à ceux qui en ont le plus besoin : les personnes en précarité. L'association agit sur le terrain au plus près des besoins des personnes en insertion et des professionnels qui les accompagnent. Elle conçoit des ressources pédagogiques et propose des ateliers pour s'initier aux services numériques clés, elle propose un accès solidaire à du matériel (ordinateurs, smartphones) et à la connexion.

L'association développe aussi des services (outils d'évaluation, cartographies, formations) pour les acteurs sociaux et les opérateurs de services publics pour mieux accompagner à l'ère du 100% en ligne. Plus de 35 000 personnes ont déjà été accompagnées dans les espaces de solidarité numérique d'Emmaüs Connect ou dans ses structures partenaires.

Le projet soutenu : Des ateliers pour développer l’employabilité des demandeurs d’emploi en les formant aux compétences numériques de base

Une des missions de l’association Emmaüs Connect est d'accompagner les publics fragiles vers l'autonomie numérique dans une perspective d'insertion socio-professionnelle. Pour ce faire, elle poursuit le déploiement de ses actions sur le territoire de la Seine-Saint-Denis et souhaite mettre en place en partenariat avec les maisons de l'emploi et les maisons de quartier 10 ateliers d’initiation pour accompagner 100 personnes vers l'autonomie numérique, doublés de 10 permanences connectées.

Les ateliers abordent les thématiques suivantes : la découverte de la souris et du clavier, le bureau Windows, l'utilisation du traitement de texte, la navigation sur Internet et l'appropriation de la boîte mail. Le format choisi est volontairement court (6 modules de 2 heures) et présente l'avantage de pouvoir s'adresser à de grands débutants, très éloignés du numérique et réticents à l'idée d'apprendre (manque d'intérêt, peur de se tromper…). Ces stages, sont à la fois utiles pour faciliter l'accès à l’emploi, donner envie à ces personnes de continuer à se former, pour être plus autonomes dans leurs démarches et pour redonner un cadre et les « codes de l'emploi» (ponctualité, assiduité, respect des consignes ...).

Contact : Emmaüs connect | emmaus-connect.org


Crédit Mutuel du Sud Est

Fondation pour le Logement Social - FLS - Saint-Etienne

Fondation pour le Logement Social - FLS

L’association

Créée en 1988 dans la Loire, la Fondation pour le Logement Social (FLS) est une fondation indépendante de tout organisme d’État comme de toute institution religieuse. Gage de sérieux et de transparence, elle est labellisée depuis 2009 par AFNOR Certification "Gouvernance et gestion responsable".

La FLS, reconnue d'utilité publique, propose des logements aux plus fragiles, et plus particulièrement aux handicapés, soit en copropriété ordinaire, soit en appartements partagés. L'objectif ? Offrir des solutions à taille humaine permettant d'élaborer un projet de vie avec chaque famille.

Au 31 décembre 2016, 169 familles fragiles ont été accompagnées dans les logements dits diffus, c’est-à-dire dispersés dans la ville.

Les actions menées par cette fondation vont au-delà du simple relogement. Elles permettent d’assurer un logement, un suivi social et une insertion. Lorsque la FLS finance des maisons de vie et de partage, c’est avant tout pour permettre la coexistence et l’épanouissement de personnes valides et de personnes handicapées. Ainsi, c’est le premier pas vers l’inclusion sociale qui est mis en place par le logement. Non seulement les personnes retrouvent dignité par le logement, mais elles sortent de l’exclusion et de l’isolement. Elles ont une adresse et peuvent commencer à chercher un travail pour s’autonomiser.

Projet proposé : les Maisons de vie et de partage

Les Maisons de Vie et de partage ont pour but de rassembler des adultes porteurs de handicap en situation d’autonomie et des adultes valides, notamment des volontaires du service civique. Elles sont situées en cœur de ville pour favoriser l’insertion sociale et rompre l’exclusion et sont conçues en partenariat avec des associations locales. Elles viennent compléter le parc très réduit de logements sociaux adaptés au handicap et répondent à un enjeu humain majeur : combattre l’isolement et l’exclusion des personnes handicapées en leur offrant une solution de logement.

Loin d’une prise en charge d’une maison médicalisée, ces logements représentent pour les adultes en situation de handicap une opportunité valorisante. Pour les valides, elles constituent une expérience de découverte de l’altérité. Pour compléter ce dispositif, la FLS assure des ateliers de formation en lien avec l’habitat et l’autonomisation.

Actuellement, une maison est ouverte à Versailles, 3 sont en cours de réalisation à Rambouillet, Saint-Etienne et Lourdes et des demandes commencent à venir de la part de familles pour ouvrir ce type de maison dans d’autres régions.

Contact : Fondation pour le Logement social | www.fls-fondation.org


Crédit Mutuel du Sud Est

Habitat et Humanisme-Rhône - Lyon

HABITAT

L’association

Créée à Lyon en 1985 par Bernard Devert, ancien professionnel de l'immobilier devenu prêtre, Habitat et Humanisme agit depuis 25 ans, en faveur du logement et de l'insertion des personnes en difficulté. La fédération est reconnue d’utilité publique. Habitat et Humanisme s’est donné pour mission de permettre l'accès des personnes seules et des familles en difficulté, à un logement décent et à faible loyer, de contribuer à la mixité sociale dans les villes, d'accompagner les personnes logées pour favoriser le retour de l'estime de soi, l'acquisition de l'autonomie et la reprise de liens sociaux, indispensables à toute insertion. Dans le département du Rhône, l’association suit cette même philosophie. Elle intervient dans le développement de projets immobiliers et sociaux, assure la gestion locative de 1 025 logements et dispose d’un service social pour accompagner les ménages.

Le projet soutenu : Tremplin linguistique vers l’emploi

Ce projet a pour objectif de permettre à des hommes et des femmes âgés de 18 à 55 ans, en difficulté d’accès à l’emploi et ayant des problèmes dans la maîtrise des savoirs de base, de parler sans faute pour s’assurer une bonne insertion professionnelle. L’action a d’ores et déjà été expérimentée avec 10 personnes et s’étendra à 120 personnes jusqu’en juin 2017.

Contact : Habitat et humanisme-Rhône | www.habitat-humanisme.org/associations/habitat-humanisme-rhone


Crédit Mutuel Midi-Atlantique

Horizons - Anglet

Horizons

L’association

Créée en 1989, l’association Horizons a pour mission de recruter de personnes sans emploi rencontrant des difficultés d’insertion afin de faciliter leur insertion sociale et professionnelle. Pour ce faire, elle met en œuvre les actions de formation nécessaires à l’acquisition des compétences et des savoir-faire facilitant l’accès à l’emploi. Une fois formés, ses salariés sont mis à disposition de particuliers et d’entreprises pour des prestations de services (jardinage, bricolage, garde d’enfants, ménage).

Au-delà ces missions premières, elle accompagne ses salariés dans la gestion de leur vie quotidienne. C’est donc un parcours d’inclusion sociale et professionnelle qu’elle propose aux personnes recrutées.

Le projet soutenu : Des étoiles et des femmes

Depuis septembre 2015, la Table de cana Marseille a mis en place un programme parrainé par le chef multi-étoilé Alain Ducasse pour permettre à 12 femmes, vivant dans des quartiers sensibles de la ville, de suivre une formation culinaire aux cotés de chefs étoilés. Le programme a rapidement essaimé à Montpellier, Nice, Paris Strasbourg et Bordeaux. En 2019, Anglet lance le programme en s’appuyant sur l’association Horizons. Ce projet a vu le jour suite à un triple constat : un fort taux de chômage dans les quartiers en difficulté, un recrutement difficile dans le secteur de la restauration, une sous-représentation des femmes pour le métier de cuisinier (env. 25%).

L’objectif de ce projet est de permettre à 12 femmes éloignées de l’emploi, issues de quartiers prioritaires de :

  • suivre une formation culinaire d’exception en réalisant 22 semaines en centre de formation et 14 semaines de stages aux cotés de grands chefs locaux ;
  • bénéficier d’un accompagnement social en vue de la levée de leurs freins à l’emploi en particulier dans les domaines de la mobilité et de la garde d’enfants ;
  • obtenir le CAP de cuisine ;
  • trouver un emploi à l’issue de la formation.

Initiative solidaire - Lens

L’association

L'association initiative solidaire a pour activité principale l'entretien et la réparation de véhicules à moindre coût a pour les habitants de l'agglomération Lens-Liévin afin de faciliter la mobilité sur le territoire. Elle a pour mission au sein de la structure d’accompagner tous les salariés en insertion pour les orienter et construire avec eux un projet professionnel d’avenir.

Projet proposé : Pour une mobilité accessible à tous

Pour permettre aux personnes en difficulté et n’ayant pas les moyens d’acquérir un véhicule pour se rendre aux entretiens professionnels et sur leur lieu de travail, Initiative solidaire a mis en place un système de location de véhicules à destination des adhérents de l'association.

La location du véhicule est possible sous forme de prescription en partenariat avec les institutions telles que pôle emploi, CCAS, référent RSA, PLIE, mission locale de l'agglomération de Lens-Liévin. Elle est ouverte aux personnes ayant des revenus inférieurs ou égaux au SMIC durant les 3 derniers mois précédent la demande et habitant une des communes de l'agglomération de Lens-Liévin. Elle est conditionnée à la présentation d’un document officiel pour un entretien d’embauche ou d’un contrat de travail. La location est de 6 euros par jour pour une voiture et 10 euros par jour pour un deux roues.

L'association est d’ores et déjà propriétaire de plusieurs véhicules qui lui ont permis de commencer le projet mais elle a besoin d’acquérir 4 véhicules qu’elle souhaiterait électriques afin de sensibiliser les adhérents à la transition énergétique. L’association va également acheter 3 vélos à assistance électrique courant 2019.

Au-delà de ce système de location, l’association souhaite faciliter le retour à l’emploi des plus démunis et les accompagner dans leur démarche d’insertion professionnelle.

Contact : Initiative solidaire | directiongsbm@gmail.com


Crédit Mutuel Centre Est Europe

Les Jardins d’Ecurey - Verdun

L’association

L'association Les jardins d’Ecurey est un nouveau Chantier Atelier d’Insertion (CAI) dont l’objet est de permettre à des personnes en grande difficulté de retrouver un emploi à travers une activité de maraîchage en agriculture biologique. Le maraîchage biologique est utilisé en tant que support pédagogique et de remobilisation pour des personnes éloignées de l'emploi. Pendant leur contrat, ces salariés en parcours d'insertion acquièrent ou révèlent des compétences, transférables à d'autres domaines d'activité, notamment dans les secteurs dits porteurs ou en tension : bâtiment, restauration, grande distribution...

Cet accompagnement n’est toutefois pas incompatible avec le développement de l’activité économique de maraîchage. Les produits issus de ce chantier sont destinés prioritairement au circuit court : restaurateurs locaux, cantines scolaires, restaurants d’entreprises notamment.

Projet proposé : Des outils pour mieux former

Le chantier d'insertion caresse plusieurs objectifs vis-à-vis de ses publics salariés :

  • le retour à une activité professionnelle à temps partiel (24H/semaine) dans les domaines du maraîchage, de la mécanique, du transport, de la logistique, du commercial, de la vente, de la tenue de caisse ;
  • l’accompagnement social et professionnel individualisé pour aider les salariés à optimiser leurs potentiels afin d'accéder à un emploi durable.

L’association travaille en collaboration avec Pôle emploi, mais aussi Cap emploi, la Mission locale et les travailleurs sociaux. Pour assurer formation des salariés tout en développant sa rentabilité, condition de sa survie, l’association a besoin de matériel roulant, notamment d’un microtracteur et d’un véhicule utilitaire pour cultiver et rentabiliser les 3,5 hectares de terrains (certifié bio) sur lesquels elle est installée.


MJC Laënnec-Mermoz - Lyon

MJC Laënnec-Mermoz

L’association

L'association Les jardins d’Ecurey est un nouveau Chantier Atelier d’Insertion (CAI) dont l’objet est de permettre à des personnes en grande difficulté de retrouver un emploi à travers une activité de maraîchage en agriculture biologique. Le maraîchage biologique est utilisé en tant que support pédagogique et de remobilisation pour des personnes éloignées de l'emploi. Pendant leur contrat, ces salariés en parcours d'insertion acquièrent ou révèlent des compétences, transférables à d'autres domaines d'activité, notamment dans les secteurs dits porteurs ou en tension : bâtiment, restauration, grande distribution...

Cet accompagnement n’est toutefois pas incompatible avec le développement de l’activité économique de maraîchage. Les produits issus de ce chantier sont destinés prioritairement au circuit court : restaurateurs locaux, cantines scolaires, restaurants d’entreprises notamment.

Projet proposé : Des outils pour mieux former

Le chantier d'insertion caresse plusieurs objectifs vis-à-vis de ses publics salariés :

  • le retour à une activité professionnelle à temps partiel (24H/semaine) dans les domaines du maraîchage, de la mécanique, du transport, de la logistique, du commercial, de la vente, de la tenue de caisse ;
  • l’accompagnement social et professionnel individualisé pour aider les salariés à optimiser leurs potentiels afin d'accéder à un emploi durable.

L’association travaille en collaboration avec Pôle emploi, mais aussi Cap emploi, la Mission locale et les travailleurs sociaux. Pour assurer formation des salariés tout en développant sa rentabilité, condition de sa survie, l’association a besoin de matériel roulant, notamment d’un microtracteur et d’un véhicule utilitaire pour cultiver et rentabiliser les 3,5 hectares de terrains (certifié bio) sur lesquels elle est installée.

Contact : MJC Laënnec-Mermoz | www.mjclaennecmermoz.fr


Métamorphose – action nationale

Métamorphose

L’association

Métamorphose est le premier chantier d’insertion spécialisé en upcycling. L’association fédère 5 structures installées en Vendée, Savoie, Alpes-Maritimes, Alpes de Haute Provence et Languedoc-Roussillon et un bureau « national » à Lyon. Son activité repose sur la conception et la création de d’accessoires originaux, de fabrication artisanale et française à partir de matériaux récupérés auprès des collectivités et des entreprises. Il peut s’agir de bâches publicitaires, de toiles de jute, de chambres à air, de vêtements de travail…

Les chantiers d'insertion de l’association participent à la valorisation des déchets et s’intègrent dans une démarche de développement durable. Les structures de Métamorphose ont pour mission de favoriser l'insertion sociale et professionnelle de personnes en difficulté à travers l'activité d'upcycling en tant que support de remobilisation et à travers un accompagnement socio-professionnel personnalisé.

Projet proposé : Premier chantier d’insertion spécialisé dans l’upcycling

Métamorphose doit monter en puissance afin de développer son impact social en pérennisant et en développant des emplois. Son développement permettra également de renforcer son impact environnemental en participant à la valorisation de déchets. Le réseau doit aussi renforcer son modèle économique en poursuivant une démarche commerciale commune aux 5 entités. L’association nous sollicite pour passer le cap du changement d’échelle. Pour pouvoir se développer, le réseau doit disposer d’un personnel compétent, de matériel de bonne qualité et d’une dynamique de commercialisation et de communication.

La Fédération des 5 structures permet de mutualiser les compétences, le matériel et de permettre à chacun de disposer d’outils communication communs et d’accueillir un nombre croissant de personnes en insertion. Elle permet également à la structure de devenir un lieu d’échanges des bonnes pratiques et un centre de documentation.

Contact : Réseau Métamorphose | reseau-metamorphose.fr


Crédit Mutuel Centre Est Europe

Les PEP 88 - Epinal

Les PEP 88

L’association

Métamorphose est le premier chantier d’insertion spécialisé en upcycling. L’association fédère 5 structures installées en Vendée, Savoie, Alpes-Maritimes, Alpes de Haute Provence et Languedoc-Roussillon et un bureau « national » à Lyon. Son activité repose sur la conception et la création de d’accessoires originaux, de fabrication artisanale et française à partir de matériaux récupérés auprès des collectivités et des entreprises. Il peut s’agir de bâches publicitaires, de toiles de jute, de chambres à air, de vêtements de travail…

Les chantiers d'insertion de l’association participent à la valorisation des déchets et s’intègrent dans une démarche de développement durable. Les structures de Métamorphose ont pour mission de favoriser l'insertion sociale et professionnelle de personnes en difficulté à travers l'activité d'upcycling en tant que support de remobilisation et à travers un accompagnement socio-professionnel personnalisé.

Projet proposé : Premier chantier d’insertion spécialisé dans l’upcycling

Métamorphose doit monter en puissance afin de développer son impact social en pérennisant et en développant des emplois. Son développement permettra également de renforcer son impact environnemental en participant à la valorisation de déchets. Le réseau doit aussi renforcer son modèle économique en poursuivant une démarche commerciale commune aux 5 entités. L’association nous sollicite pour passer le cap du changement d’échelle. Pour pouvoir se développer, le réseau doit disposer d’un personnel compétent, de matériel de bonne qualité et d’une dynamique de commercialisation et de communication.

La Fédération des 5 structures permet de mutualiser les compétences, le matériel et de permettre à chacun de disposer d’outils communication communs et d’accueillir un nombre croissant de personnes en insertion. Elle permet également à la structure de devenir un lieu d’échanges des bonnes pratiques et un centre de documentation.

Contact : PEP 88 | www.lespep88.org


Crédit Mutuel Maine-Anjou, Basse Normandie

Pouvoir d’agir 53 - Laval

L’association

L’association Pouvoir d’Agir 53, installée en Mayenne, travaille en complémentarité avec les services médicaux et sociaux pour apporter son expérience dans la prise en charge des personnes atteintes de troubles psychiques et faciliter leur inclusion sociale et professionnelle. Sa spécificité réside dans le fait que ses membres sont également atteints de troubles psychiques qui connaissent de l’intérieur les problèmes rencontrés et les carences existant dans le suivi des malades. L'association s'adresse à la fois aux personnes vivant avec un trouble psychique et aux personnes travaillant dans l’environnement de ces pathologies. Elle incarne une philosophie qui met en valeur le "Rien sur nous sans nous", une éthique en référence aux concepts de l'intelligence collective et une logique inclusive. Elle siège dans certaines instances administratives dédiées au handicap, participe aux réflexions régionales et départementales, témoigne pour lutter contre la stigmatisation et l'auto stigmatisation.

Le projet soutenu

ESPER a pour objet d’asseoir et de développer une équipe de travailleurs pairs (aidants du social et médiateurs avec une expérience de la maladie et une formation à l'accompagnement) dont la philosophie vise à permettre à la personne de décider de ne plus donner tout pouvoir à la maladie et de contrôler sa vie.

Ses actions sont multiples :

  • aller à la rencontre des personnes (structures sociales, établissements médicaux, domicile...),
  • accompagner les personnes dans leur quotidien (courses, démarches administratives...), l’acceptation des traitements, le sevrage en proposant une relation d’écoute personnalisée ;
  • faciliter l’inclusion sociale,
  • aider les malades à reconnaître la valeur de leur expérience pour les engager dans la voie de la réinsertion,
  • rencontrer tous les environnements qui contribuent aux parcours de vie des personnes,
  • mettre en place des partenariats avec les organismes sociaux et sanitaires,
  • élaborer des outils de rétablissement et participer aux programmes de recherche (université de Rennes).

À l’instar de Job Coach, déjà soutenu par le pôle Insertion de la Fondation, ce projet a un double objectif, l’inclusion sociale, voire l’insertion professionnelle des malades, mais également la reconnaissance, la professionnalisation par la formation et le développement du métier de travailleur pair. Il s’étend sur la Mayenne avec pour objectif un développement national.

Contact : Pouvoir d’agir 53 | pouvoir.dagir@outlook.fr


Crédit Mutuel Centre Est Europe

Prom’ESS - Reims

Prom’ESS

L’association

Prom’ESS est une association portée par des étudiants dont l’objet est de promouvoir la filière « Économie Sociale et Solidaire » dans le grand Est et de faire (re)connaître les formations de l’ESS auprès des entreprises de l’économie sociale, des étudiants et des partenaires. Au-delà, elle vise à :

  • créer et consolider un réseau d’étudiants et entre étudiants-professionnels pour faciliter la recherche de stages des étudiants et l’insertion professionnelle des futurs diplômés ;
  • attirer des talents pour répondre aux besoins en recrutement des entreprises de l’ESS (400 000 créations d’emploi et près de 710 000 départs à la retraite d’ici 2025 selon l’UDES) et aux besoins de professionnalisation des étudiants qui s’engagent dans la filière ;
  • promouvoir les valeurs de l’ESS.

Le projet soutenu : Des pépites et des talents

L’association sollicite la fondation pour promouvoir le secteur et la filière (salons, portes-ouvertes, mener des enquêtes auprès des étudiants et des entreprises qui recrutent, constituer un « vivier de candidats ») au travers d’une base de données incluant des offres d’emplois et de stages et permettre la rencontre entre l’offre et la demande. La finalité de cette démarche est la sécurisation des parcours étudiants en offrant des opportunités de professionnalisation attractives. C’est actuellement le chainon manquant entre un secteur porteur d’avenir et de sens et l’université.

Contact : Prom ESS | pro-mees.info-jeunes-grandest.fr


Crédit Mutuel Midi-Atlantique

Solafrika – Cazère-sur-Garonne

Solafrika

L’association

Solafrika est une association loi 1901 créée en 2006 dans le but de mener des projets de solidarité internationale entre la France et l’Afrique. Agréée « Jeunesse et Education Populaire », elle oriente ses activités vers un public varié venant de divers horizons par le biais de :

  • chantiers – école : chantiers de découverte des métiers manuels liés à l’écoconstruction à destination de jeunes issus principalement de quartiers prioritaires de Toulouse, suivis par la Protection Judiciaire de la Jeunesse et l’Aide sociale à l’enfance ;
  • projets Erasmus + : formations et échanges interculturels de jeunes, autour de sujets divers (citoyenneté, environnement, communication…) grâce au programme Européen Erasmus + ;
  • mise à disposition de solutions écologiques en proposant la location de toilettes sèches pour des événements divers (Ecoloca).

Le projet soutenu : Batiss’et Vous 2

Le projet « Bâtiss' et vous 2 » s’inscrit dans la continuité d’une action similaire menée entre 2015 et 2018. 240 jeunes âgés de 14 à 21 ans sont concernés, ils sont issus de structures différentes et viennent essentiellement des zones sensibles de Toulouse et de Foix. Tous bénéficient soit d’un suivi de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, soit de l'Aide Sociale à l'Enfance, soit de la Prévention Spécialisée. Tous sont en phase de réinsertion après une histoire marquée par la petite délinquance.

Le projet « Bâtiss'et Vous 2 » est un programme triennal d'initiation et de formation lié aux métiers de l’écoconstruction. Il prévoit la rénovation d'une nouvelle partie d'une bâtisse du 18e siècle, dont l’association est propriétaire depuis 2014. Il permet aux jeunes d’expérimenter différents “corps de métiers” et de préparer leur insertion sociale et professionnelle. Les objectifs sont multiples : lutter contre le décrochage scolaire pour les plus jeunes, lutter contre la récidive, mais aussi permettre l’insertion professionnelle par l’apprentissage d’un métier. Au-delà, ce programme permet également d’apprendre à vivre ensemble et à se respecter, de lutter contre les discriminations, de faire naître une réflexion sur l’utilisation des énergies plus respectueuses de l’environnement. Au terme de la première expérience, 60 % de participants aux différentes sessions ont pu se tester manuellement et définir clairement avec leurs éducateurs référents, le choix d’une orientation professionnelle.

Contact : Solafrika | www.solafrika.com